Stories

Premiers pas à Sydney

1 avril 2015

Nous survolons l’Indonésie, et les régions du Northern Territory, du Queensland et du New South Wales de l’Australie. Le soleil se retire doucement et nous cède l’obscurité pour quelques heures. Nous découvrons Sydney au levé du jour, une ville ensoleillée où les avancées de l’océan morcellent les terres. Après 7h50 de vol et 3h de décalage horaire, nous posons enfin un pied sur le sol australien, un moment tant espéré.

Craintifs et encore loin de parler parfaitement la langue, nous redoutons la fameuse étape de la douane qui peut s’avérer longue et laborieuse avec d’éventuelles questions posées par le douanier. Ayant correctement déclarés nos médicaments (cf. Point pratique ci-dessous), cette étape s’est finalement révélée positive et fluide puisque nous avons obtenu très rapidement nos fameux tampons tant convoités nous offrant l’accès au territoire pendant un an.

Nous prenons le train vers Martin Place dans le CBD (Central Business District) ou dit « la City », puis le bus jusqu’à Coogee Beach pour atteindre notre nouveau toit. C’est le lendemain que nous avons le plaisir de découvrir le quartier de Coogee et son air marin, ses habitants et ses commerces. Nous avons la chance de pouvoir être hébergé par une connaissance d’Aurélie dans ce charmant endroit facilement accessible depuis la City. Les sydneysiders sont attirés par cette ambiance villageoise qui se dégage de Coogee ainsi que par les plages les plus belles de Sydney qui bordent le quartier.

Nous recommençons une nouvelle vie sur une page blanche. Nous sommes au milieu d’une ville où les codes ont changé. Chaque pas est une découverte. A commencer par les premières courses et le passage caisse : « How you going? ». Oui, vous avez bien compris, ici ils vous demandent « Comment allez-vous ? ». Une question fréquente et très agréable, nous nous prenons vite au jeu. Puis vient le moment du paiement où l’on se dit que la fin est enfin proche mais « Any cash out? », « Cheque, credit or saving? ». Nous apprendrons plus tard ce que signifient ces drôles de questions.
Est-ce bien un mec pieds nus au rayon fruits et légumes là-bas ? Encore oui, vous avez bien vu.

Le temps ensoleillé des premiers jours nous invite à nous balader le long des plages. Nous marchons le long de la promenade de Bondi Beach à Coogee, une virée sauvage avec un côté « Côte d’Azur » et exotique. Nous passons par plusieurs criques et petites plages telles que Clovelly, Bronte et Gordon’s Bay. La clarté de l’eau laisse aux baigneurs le plaisir d’enfiler un masque et un tuba pour admirer les fonds marins.

Oh un requin ! Tout doux, celui-ci n’a pas de dents et s’appelle le Spotted Wobbegong Shark.

Les plages sont sublimes, la couleur de l’océan se rapproche du vert d’eau, les australiens sont détendus, la température est agréable.
Les marcheurs et jaugeurs parcourent les quais et les nageurs profitent de l’océan et des « rock pool ». Les surfeurs aux cheveux longs blonds se parent de leur plus belles combinaisons pour affronter les vagues. Les lecteurs et amateurs de soleil ont le choix entre la pelouse ou le sable pour s’installer.

24GOPR0049

De Coogee à la City

Après un week-end de balades autour de Coogee et remis d’un jetlag difficile, nous attaquons le premier jour de la semaine par nos tâches administratives.

Nous passons par la banque Westpac pour confirmer nos comptes ouverts en ligne depuis la France avec nos passeports. Nous nous rendons à  l’établissement choisi sur leur site, l’étape se déroule sans difficultés. Nous recevrons nos cartes bancaires par courrier sous 5 jours, puis nos codes PIN quelques jours après.

Nous allons par la suite juste en face pour prendre un forfait téléphonique chez Optus. Les avis positifs consultés sur le net auparavant avaient confirmé notre choix. Nous choisissons les cartes prépayées à 30$ par mois « My prepaid monthly ».

Nous prenons également chez un marchand de journaux notre carte de transport Opal. Nous mettons simplement de l’agent dessus et la carte est active immédiatement.

Nous nous rendons enfin à l’ambassade qui se situe au level 26 de St Martins Tower au 31 Market Street Sydney NSW 2000, ouvert au public du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30.

Par chance tous ces établissements se trouvent le long de la célèbre George Street, artère centrale de la City. Nous remontons l’avenue tranquillement et avons le plaisir de découvrir le centre d’affaire de Sydney, ses immenses immeubles modernes au côté de bâtiments classés.

Cette première promenade nous amène naturellement au Royal Botanic Gardens  pour apercevoir le fameux Opéra de Sydney avec son pont Harbour Bridge. Se trouver devant ces deux constructions mythiques nous permet de réaliser que nous sommes bien en Australie, un territoire rêvé depuis de nombreuses années déjà. Le jardin est immense, les oiseaux sont nombreux, les pelouses impeccablement entretenues, la vue du CBD est exceptionnelle depuis cette aire verte.
 Nous marchons le long de Circular Quay, le point de départ des ferries. Un gigantesque bateau de croisière, le Queen Mary 2, est à quai. l’Opéra en arrière plan nous paraît minuscule. Les habitants viennent se presser à Circular Quay pour prendre leur transport et les touristes s’y attardent pour écouter les groupes de musique et admirer une nouvelle fois l’Opéra.

En traversant Sydney

Nous visitons presque chaque jour un quartier différent de Sydney. Les rues sont propres, larges, aérées, les bâtiments modernes et anciens s’harmonisent et créent un style à part entière. La végétation quant à elle est bien réelle parmi les briques couleur rouille. Les cafés et restaurants où les lettrages s’inscrivent sur les devantures sont branchés et proposent des mets du monde entier. Les jardins et parcs sont nombreux et permettent d’observer des Ibis à cou noir, des perruches multicolores et des cacatoès en prenant un café avec un dessert crémeux  (petit motif dessiné avec le lait fouetté) à emporter sur l’herbe.

Le quartier des Rocks est le plus ancien de Sydney. C’est agréable de flâner le long du Port Jackson. Nous nous trouvons au pied du Harbour Bridge. Nous empruntons la voie piétonne et atteignons le milieu du pont pour profiter de la vue aérienne. Les bâtiments des rocks sont uniques. Les façades hautes et plates sont habillées de briques rouges.

Nous continuons jusqu’à Darling Harbour, un lieu apriori prisé des sydneysiders. Les restaurants donnant sur le quais y sont nombreux et l’ambiance y est très animée. Les différents musées et attractions offrent une belle diversité culturelle. Le port de Darling Harbour accueille de nombreux bateaux spectaculaires, modernes et anciens. Des bateaux militaires sont également arrimés devant le musée maritime national d’Australie.

Nous parcourons aussi quelques rues de Chinatown et passons sous une porte à l’architecture typique asiatique. Nous croisons des restaurants vietnamiens, chinois, japonais, indonésiens…

Nous traversons Potts Point surnommé le « Little New York », un charmant quartier résidentiel où les arbres bordent les rues. Les cafés et commerces y sont branchés et l’ambiance est calme et familiale. Les façades des bâtiments et maisons ont un style ancien et authentique.

A quelques pas de là nous longeons le quartier de Woolloomoolou qui semble presque désert et plus ancien. Les petites maisons avec devantures en bois et jardins donnent ici aussi une ambiance typique et détendue.

Kings Cross, quant à lui ne nous a pas charmé. Le lieu est par contre parfait pour ceux qui veulent venir se divertir et faire la fête. Des auberges de jeunesse, discothèques, bars et clubs de strip-teases fourmillent dans ces rues. Il y a également beaucoup de commerces où l’on peut faire de bonnes affaires.

Sydney nous offre également le plaisir de rencontrer de gros cafards qui montent même jusqu’au quatrième étage et grimpent sur le mur à côté de votre tête sur l’oreiller. Nous ne voyons pas d’araignées pour le moment mais nous savons bien que ce jour arrivera bientôt.

Après une semaine passée à Coogee, nous quittons notre toit pour en trouver un nouveau dans le quartier de Manly où notre famille d’accueil trouvé sur Homestay nous attend. Nos valises sont une fois de plus bouclées et nous prenons le fameux ferry…

POINT PRATIQUE

Déclarer ses médicaments

Pour déclarer vos médicaments il vous faudra cocher la première ligne « 1. Goods that many be prohibited or subject to restrictions, such as medicines, steroids, etc. » à la rubrique « Are you bringing into Australia » sur le bordereau donné en salle d’embarquement ou pendant le vol. Vous passerez ensuite déposer ce coupon à la douane ou le personnel vous demandera surement si vous avez les prescriptions avec vous. Pour ma part j’ai répondu oui, et je n’ai pas été fouillé.

La carte Opal pour vos transports

La carte magnétique Opal est un bon compromis pour bénéficier de tarifs plus avantageux et d’une plus grande rapidité et facilité pour payer vos trajets. Il vous faut la poser sur la borne à l’entrée du bus ainsi qu’à la sortie du bus (attention à ne pas oublier).
Cette carte propose d’autres avantages comme des trajets à 2,50$ le dimanche ainsi que vos trajets gratuits après 8 trajets effectués dans la semaine.
Notre expérience n’est pas vraiment concluante car nous pensons avoir dépassé les 8 trajets dans la semaine et nous continuons à être facturé. A priori il faudrait prendre en compte les heures de pointe… A voir donc !

Articles en relation