A la une, Stories

Notre road trip en Australie

14 janvier 2016

Quand on décide de tout quitter pour partir à l’aventure

Il y a un an nous nous trouvions dans une situation paradoxale, animée d’incertitudes et d’extrême excitation. Un projet de voyage d’abord, mais surtout un projet de construction d’une nouvelle vie qui nous correspondrait mieux.
Un moment difficile, celui de quitter jobs, logement, familles et amis. Se demander quotidiennement “ai-je fait le bon choix ?”, “de quoi mon futur sera t’il fait ?”, “que va t’il se passer si j’échoue ?”.
Un “confort” donc, que nous avons rompu pour suivre un chemin imprévisible et incertain.

Quand l’inconnu constitue le quotidien

Munis d’un billet sans retour, nous voila donc en Océanie, loin de nos racines. Les débuts sont déroutants et inquiétants. Des démarches administratives, un budget à gérer, des achats importants et le tout dans une nouvelle langue peu pratiquée encore.

Et puis cela peut prendre plusieurs mois avant de se détendre et d’accepter cette nouvelle vie “non-productive”. C’est bien vrai pourtant. Il nous a fallu une longue période avant de pouvoir dépenser son temps comme on le souhaitait, de ne rien faire ou profiter, de vivre au jour le jour et même à l’heure. Une “vie de rêve” pour certains, mais si loin de nos habitudes passées que cela en devient troublant.

Mais une fois ce cap passé, nous avons pris goût à cette vie. La vraie vie on veut dire. D’ailleurs, peut-être que c’est ça la vraie vie en fin de compte ? Des moments forts, des rencontres, des expériences, des paysages à couper le souffle. Des choses tellement simples et naturelles que les petits tracas insignifiants nous passent bien au-dessus.
Le changement personnel qui s’opère est lui aussi un vrai cadeau que nous offre ce voyage. On a l’impression  de devenir qui on est vraiment et de manière positive. De cerner davantage nos goûts, nos envies, nos projets et de renforcer nos liens amoureux, familiaux et amicaux.

Quand le temps tourne à la tempête

Nous avons vécu une vie nomade extraordinaire et entrecoupée d’épisodes parfois nuisibles. C’est quelque chose qu’on ne vous montre pas sur la toile et pourtant l’Australie est un pays où il ne fait pas tout le temps beau ni chaud !
Et le temps, c’est bien quelque chose que nous subissons lorsque nous vivons dans un van. Cuisiner dehors c’est supporter le vent, la pluie, les températures inférieures à 10° ou supérieures à 30°. C’est parfois ne pas pouvoir se doucher tous les jours ou défier la douche froide. C’est dormir dans des endroits parfois peu accueillants, sur des aires d’autoroutes sordides et sales. C’est tenter de respirer, manger ou se reposer parmi les milliers de mouches dans le désert.
C’est aussi vivre 24h/24H avec son ou sa partenaire dans un habitacle de la taille d’un lit mettant alors à rude épreuve la petite bulle privée où l’on se réfugiait autrefois.
Enfin c’est accepter, heureusement dans de très rares occasions, de ne pas être les bienvenus, toi voyageur ambulant qui va de ville en ville et utilise le moindre point d’eau pour te doucher ou la moindre prise pour recharger tes appareils. Une position connue en France mais que tu vis cette fois-ci de l’autre côté.
Mais après tout, en quittant notre zone de confort, c’est un peu ce que nous sommes entre autre venu chercher ? Se débrouiller, vivre simplement, se défier même.
Et tout ceci constitue maintenant un souvenir plutôt hilarant ! Quelques belles petites anecdotes à raconter…

Et quand on y repense

Qu’on se le dise, tout n’est pas exceptionnel en Australie et tout ne vaut pas le détour. Il est pour nous important de le préciser car nous avons été surpris du nombre de personnes déçues par leur voyage qui n’était pas à l’image de ce qu’ils attendaient. Images façonnées par les nombreux sites internet dressant le profil du pays des kangourous à coup de “rêves” et de “paradis”.
Nous nous sommes mêmes surpris nous même par l’influence que ces sites avaient eu sur nos attentes.
Il y a de magnifiques paysages en Australie, mais il n’y a pas que ça.

Mais après tout ce n’est pas le plus important. Le road trip c’est avant tout le vivre, pour le meilleur et pour le pire. C’est cela qui fait de cette aventure une expérience exceptionnelle.

La vraie chose à retenir est que nous nous sommes lancés et que cela a donné un résultat étonnamment positif et enrichissant. Ce voyage a changé nos vies, nous a donné l’impulsion d’aller plus loin. Maintenant on a l’impression de respirer et d’avancer vers le meilleur.
Vers une vie peut être moins stable mais plus libre.
Vers une vie peut être plus effrayante mais plus excitante.
Vers la vie que nous avons choisi.

GOPR2405

 

Articles en relation

2 Comments

  • Reply Louise 22 janvier 2016 at 3 h 38 min

    Hi guys! Je viens de découvrir votre blog et ce dernier article très bien écrit raisonne énormément en moi.
    Actuellement à Sydney, notre road trip à nous a duré 6 mois et nous espérons maintenant nous installer ici.
    Je suis curieuse de savoir où vous en êtes à l’heure actuelle, quels sont les projets futurs?
    Cheers !
    Louise

    • Reply YonderTrip 22 janvier 2016 at 5 h 02 min

      Salut Louise et merci de nous écrire !
      Nous sommes à Sydney depuis fin novembre et souhaitons aussi nous y installer pour un moment. Nous avons notre seconde année de visa, nous pensons donc rester à Sydney jusqu’en Mars 2017 et plus si affinités !
      Après notre road trip c’est la seconde grande étape que nous commençons actuellement : Nous souhaitons avoir une « vraie » expérience professionnelle.
      Si cela vous dit d’aller boire un coup un de ces jours pour échanger nos expériences ce serait avec grand plaisir !

    Leave a Reply